Corinne Solliec – France Liaison – France

Corinne Solliec is a 39-year-old French liaison for W-BAD. She was born in Paris, graduated in political science and English literature, and had a career as a teacher before her health was destroyed by a two-and-a-half year prescription of benzodiazepines. Upon realizing the prescribed drugs were making her sick, she discontinued them in 2007—at age 29—and she has, since then, suffered from a very severe form of protracted withdrawal syndrome. The syndrome consists of constant neurological symptoms that are debilitating and have left her completely unable to function in the world—in any manner whatsoever.

She created the first French benzo forums in 2008 and administrated those, daily, for three years. For W-BAD’s inaugural year, on July 11th, 2016, Corinne was deeply honored to raise awareness with another French W-BAD campaigner, Audrey, in front of the Opéra House in Paris. In the days preceding the inaugural W-BAD event, she participated in the W-BAD promo videos, where she shared her story, and she also handed out W-BAD pamphlets at the Cadet subway station near her apartment in Paris.

 On July 11th 2017, she will go to the Trocadéro for a silent demonstration in front of the Eiffel Tower.  This will mostly be a symbolical gesture to represent her ongoing involvement in and support of the W-BAD movement, regardless of her current state of health.

In the weeks prior to W-BAD 2017, she will write to the newly elected French President, the Prime Minister and the Secretary of Health. She will also send an email to all members of the French Parliament (Assemblée nationale and Sénat) and to the French elected members of the European Parliament to bring their attention to W-BAD and what it stands for.

Corinne is convinced that this international movement, of which she is an immensely proud participant, will gradually snowball and yield deeply significant fruits. Any small thing we can do—even the tiniest action, destined to take the power back—will make us grow on a personal and collective level, and allow for W-BAD to blossom and progressively reach its goals. Corinne believes there must be no shame held by benzodiazepine sufferers about their limitations but instead, pride in doing the very best they can—carrying away stone after stone, benzodiazepine sufferers can move mountains!

Any French-speaking warrior interested in joining forces is welcome to contact Corinne to collaborate on what more can be done to raise awareness in French-speaking countries.

Contact


En Français

Corinne Solliec, 39 ans, est une des représentantes de W-BAD pour la France. Née à Paris, diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et professeur agrégée d’anglais, elle avait entrepris une carrière d’enseignante quand sa santé a été détruite par une prescription de benzodiazépines d’une durée de deux ans et demi. Quand elle s’est rendu compte que les médicaments la rendaient malade, elle a arrêté de les prendre, en 2007 (à l’âge de 29 ans) ; elle souffre depuis lors d’une forme très sévère de syndrome de sevrage prolongé aux benzodiazépines, consistant de symptômes neurologiques constants et très handicapants ; l’atteinte fonctionnelle est telle qu’elle a complètement anéanti ses possibilités d’engagement dans le monde.
 
Corinne a créé les premiers forums d’aide au sevrage des benzodiazépines en France en 2008, et en a été l’administratrice, et une modératrice, au quotidien, pendant trois ans. Pour l’année d’inauguration de W-BAD, le 11 juillet 2016, elle a eu l’honneur de participer à une action de sensibilisation du grand public aux côtés d’une autre représentante de W-BAD en France, Audrey, devant l’Opéra de Paris. Dans les journées précédant l’événement, elle a participé aux vidéos de promotion de W-BAD, en faisant le récit de son expérience, et elle a distribué des flyers W-BAD à la sortie du métro Cadet, à quelques pas de son appartement, à Paris.
 
Le 11 juillet 2017, elle se rendra au Trocadéro pour une manifestation silencieuse, devant la Tour Eiffel. Cet événement sera principalement un geste symbolique, ayant pour objectif de manifester son soutien au mouvement W-BAD, et son implication à la fois constante, et indépendante de son état de santé.
 
Dans les semaines précédant la journée d’action W-BAD 2017, elle écrira au nouveau Président de la République française, au Premier ministre et au ministre de la Santé. Elle enverra également un message électronique à tous les membres du Parlement français (Assemblée nationale et Sénat) et aux membres du Parlement européen élus en France, pour les informer de l’existence du mouvement W-BAD, et de ce qu’il représente.
 
Corinne est convaincue que ce mouvement international, auquel elle se joint avec la plus grande fierté, aura un effet “boule-de-neige”, et sera à terme immensément fructueux. Chaque action de mobilisation (même la plus petite !) nous fera grandir, au niveau personnel, et collectif, et permettra à W-BAD de s’épanouir, et d’atteindre ses objectifs.
 
Elle estime enfin que les personnes rendues malades ou invalides à cause d’une prescription de benzodiazépines n’ont pas à se sentir gênées des contraintes que la maladie impose à leur action ; et qu’au contraire, elles peuvent être fières d’agir du mieux qu’elles peuvent. Pierre après pierre, nous pourrons déplacer des montagnes !